Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

repetitions négatif

La partie négative du mouvement (la phase excentrique) est celle pendant laquelle le muscle est le plus fort. En clair il est plus facile d’empêcher une barre de curl de descendre que de la faire monter, En effet, les athlètes de haut niveau s’entrainent souvent en négatif. Cela consiste à ne réaliser que la partie négative d’une répétition en contrôlant bien le mouvement.

Le principe des répétitions négatives

Pendant cette phase, le but est de soulever une plus lourde charge que celle soulevée habituellement car durant la phase excentrique le muscle est plus puissant. On peut partir sur 125% de la charge maximale soulevée et faire 8 répétitions. En procédant de la sorte, le muscle sera soumis à un stress important engendrant une réponse musculaire supérieure. De plus, c’est un excellent moyen pour renforcer les muscles stabilisateurs sous-jacent ainsi que les ligaments, diminuant le risque de blessures musculaires. Le mouvement doit-être réalisé lentement en contrôlant la descente autant que possible.

L’intérêt des répétitions négatives

Le principal intérêt de cette méthode est qu’elle permet de soulever une charge plus importante  et donc d’assurer un développement musculaire plus important grâce au recrutement des fibres profondes en plus grand nombre. De plus, elle est intéressante pour gagner en force rapidement et renforcer les articulations en les habituant à résister à des charges lourdes , Son principal problème est qu’elle nécessite un partenaire d’entraînement, et surtout qu’il va travailler presque autant que vous, lui pour la phase positive et vous pour la négative. Pas très simple à appliquer donc !

 

 

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

© 2004-2019 Zone-musculaction.com             

Menu