Faut-il privilégier les séries longues ou courtes ?

Tout dépend de vos objectifs et de vos capacités. Il sera trop difficile de faire tous vos exercices en séries courtes : la fatigue va arriver très vite, la récupération musculaire et articulaire sera très difficile, …

Mais inversement, vous ne mettrez pas assez d’intensité à ne faire que des séries longues, car elles ne sont pas assez traumatisantes. Par contre, elles permettent d’augmenter le volume de travail physique sans trop taxer la récupération.

Mais attention, même si il est intéressant de faire des séries lourdes, on ne va pas travailler les petits muscles en force. On ne fait jamais de force sur les petits muscles.

La meilleure manière de progresser est de varier entre des séries longues et courtes . Pour un pratiquant de musculation, aucun intérêt de battre son record sur 1 répétition, sauf à prendre le risque de se blesser. Par contre, il faut progresser en charge de manière régulière (avec la même technique de contraction bien sûr). Ainsi, il faudra varier les exercices léger (20 répétitions) et lourd (8 répétitions) où le 8 RM (8 répétitions avec un long temps de récupération) permettra une amélioration de la force spécifique (pas absolue) pour vous faire passer des paliers.

Pour les dernières nouvelles et actualités, veuillez nous suivre sur Instagram et Facebook

 

Logo_footer

Tous les droits sont réservés