Nous sommes nombreux à attendre le week-end pour profiter et de trouver le temps de dormir. La fameuse grasse matinée qui va recharger nos batteries, … Mais voilà, ce joli moment n’est en fait pas du tout recommandé pour votre santé.

une étude récente de l’université du Colorado au USA  a démontré que la grasse matinée que l’on profite le weekend est mauvaise pour la santé et surtout inutile :

Comment sont-ils arrivé à cette (triste) conclusion ?

Le groupe de chercheurs a observé le sommeil de 36 adultes, en bonne santé, pendant 9 nuits. Les adultes ont été séparés en 3 groupes,

-un groupe avait le droit de dormir 9h par nuit

-un autre groupe pas plus de 5h par nuit

-et enfin le dernier groupe pouvait faire un mix des deux, c’est-à-dire dormir 5h la semaine et autant qu’ils le voulaient le week-end.

Résultat :

Dormir plus le week-end n’a aucun impact positif sur le métabolisme. Au contraire, cela serait mauvais puisqu’ils ont observé  une augmentation de l’insulino-résistance, soit le fait que l’organisme a plus de mal à métaboliser les sucres.

oui mais… comment ?

Notre cerveau subit un décalage horaire entre la semaine et le week-end. Ce décalage entraîne une désynchronisation en empêchant l’organisme d’être exposé à la lumière du matin.

Il va falloir vous préparer à l’idée de mettre des réveils toute la semaine !

source : France Inter

Logo_footer

Tous les droits sont réservés