Qui a dit que l’âge pouvait être un frein aux exploits les plus physiques ? Certainement pas Johanna Quaas, qui du haut de ses 92 ans, s’est vue décrocher la cinquième place d’une compétition de gym allemande qui s’est tenue à Berlin il y a quelques jours.

A vous qui avez du mal à toucher vos pointes de pieds. De tous les sportifs qui se sont présentés depuis le 3 juin à la Turnfest de Berlin, cette compétition de gymnastique qui a lieu tous les 4 ans, c’est Johanna Quaas qui a eu le plus de succès. Vêtue d’un justaucorps vert, la gymnaste de 92 ans s’est présentée dans la catégorie des 70 ans et plus pour les épreuves de barres parallèles.

Tout chez Johanna Quaas fait mouche. Âgée de 92 ans, cette gymnaste allemande a impressionné sportifs et spectateurs lors de la compétition Turnfest de Berlin, réservée aux athlètes seniors, et qui se tient tous les quatre ans. Le 3 juin 2017, la gymnaste a obtenu la cinquième place du classement après sa performance aux barres parallèles, épreuve qui exige une grande force et une rigueur sans faille. Pour le quotidien Taggespiegel, «l’affluence de la salle montrait que les personnes voulaient réellement se convaincre que c’était vraiment possible à son âge».

Cette notoriété lui a valu d’être nommée « plus vieille gymnaste du monde » en 2012 par le très prestigieux Guiness Book of Records. Une façon symbolique de saluer son étonnante carrière de gymnaste, qui pour ses 90 ans. Et voilà une mamie qui n’a pas froid aux yeux !

 

Logo_footer

Tous les droits sont réservés